Le 28 novembre dernier, la municipalité tenait une soirée de présentation du projet révisé caserne-mairie. Depuis, quelques citoyens ont posé des questions légitimes aux conseillers municipaux en regard de ce projet. La municipalité souhaite donc diffuser largement les réponses à certaines questions formulées par les citoyens. D’ailleurs, la municipalité souhaite remercier les citoyens de l’intérêt porté au projet caserne-mairie.

SALLE MULTIFONCTIONNELLE À LA NOUVELLE CASERNE

Depuis plusieurs années, les citoyens souhaitent l’aménagement d’une salle communautaire au Canton de Stanstead pour répondre aux besoins des différents groupes souhaitant organiser des activités. Dans le cadre de notre plan de sécurité civil, la municipalité souhaite également se doter d’une salle en cas de sinistres possédant l’ensemble des infrastructures nécessaires pour répondre à ce type de situations : douches, cuisine, salles de toilette, etc. Considérant le vieillissement de la population du Canton, cette salle multifonctionnelle doit être accessible facilement pour tous les citoyens, peu importe leur niveau de mobilité.

La construction d’une nouvelle caserne donnait l’occasion à la municipalité de construire en même temps une salle multifonctionnelle répondant à l’ensemble des besoins des citoyens, des pompiers et de la municipalité. La municipalité désire que cette salle multifonctionnelle soit vivante et habitée. Ainsi, la municipalité réitère son ouverture à considérer les demandes particulières des citoyens et groupes afin que ce lieu joue véritablement son rôle de salle communautaire : location pour événements privés, prêts à la communauté, espaces de rangements pour divers équipements, etc.

 

PRÉSERVATION DE L’ÉGLISE ANGLICANE ET REVITALISATION DU CŒUR VILLAGEOIS

Comme vous le savez, la municipalité désire la revitalisation de son cœur villageois et travaille en ce sens. La préservation de l’église Anglicane et de la salle Canon Gustin est un des éléments de cette revitalisation. Bien que ce lieu ne corresponde pas aux besoins municipaux actuels (salle multifonctionnelle, équipée complètement possédant un accès universel), la municipalité souhaite soutenir la réfection de ce lieu pour d’autres types de besoins et appuiera activement les différentes actions citoyennes visant sa préservation. La salle Canon Gustin par son cachet et architecture pourra devenir un lieu très complémentaire pour des rencontres et des spectacles.

Vous savez également qu’une démarche est en cours avec l’organisme Rues Principales pour identifier des actions concrètes permettant de revitaliser notre cœur villageois. La municipalité maintient le cap sur la nécessité de revitaliser notre milieu de vie. Le projet caserne-mairie s’inscrit d’ailleurs dans cette orientation. En cohérence avec la planification stratégique 2019-2023, la municipalité fera le nécessaire pour soutenir et développer des projets structurants, autres que le projet de caserne-mairie, qui permettront de revitaliser le cœur de la municipalité.

 

ARCHITECTURE DE LA MAIRIE

Tel que mentionné le 28 novembre dernier, l’élaboration du concept architectural de l’agrandissement de la mairie est encore en cours avec les architectes. Le comité du projet caserne-mairie a pris note, lors de la soirée de présentation de projet, que certains citoyens jugeaient qu’il pourrait être intéressant d’ajouter une touche de modernité à l’agrandissement de la mairie actuelle. Le travail d’élaboration du concept architectural se poursuivra au cours des prochaines semaines et une architecture révisée sera présentée à la population via l’infolettre. Le concept architectural sera soumis au processus d’approbation au PIIA (plans d’implantation et d’intégration architecturale), mené par le Comité consultatif en urbanisme.

 

GARAGE MUNICIPAL (ACTUEL ET FUTUR)

L’agrandissement de la mairie nécessite la démolition du garage municipal actuel. Certes, l’option de la relocalisation du garage municipal actuel a été étudiée, mais elle a finalement été abandonnée puisqu’elle s’avérait fort dispendieuse. La construction d’une nouvelle caserne permet de revoir l’utilisation de certains lieux :

Ancienne caserne de la rue Sheldon servira :

  • Entreposage du matériel de la voirie

 

Caserne actuelle du secteur de Georgeville :

  • Maintien d’un camion d’incendie et un camion de premiers répondants pour répondre au schéma de couverture de risques.
  • La caserne de Georgeville deviendra le quartier général de la voirie et accueillera les employés et les véhicules. Ce nouvel aménagement des espaces répond aux besoins à court et moyen termes de la municipalité puisque ce lieu est beaucoup plus grand que le garage municipal actuel qui sera démoli.

Il est important de noter que la relocalisation du garage municipal (dans l’ancienne caserne de la rue Sheldon et dans la caserne actuelle de Georgeville) se fait à coût nul puisque les sites appartiennent déjà à la municipalité et l’entretien est également déjà assumé par la municipalité. De cette façon, la municipalité évite une nouvelle construction pour les besoins de la voirie.

Néanmoins, la municipalité est ouverte, à moyen terme, à reconsidérer l’utilisation du nouveau garage municipal de la rue Sheldon (dans l’ancienne caserne) pour faire place à un projet plus structurant en lien avec la revitalisation du secteur.

 

CIRCULATION ET BUREAUX À LA MAIRIE

L’analyse des besoins municipaux, actuels et futurs, démontre la pertinence que la mairie rénovée accueille 10 bureaux et environ 25 cases de stationnement. Les bureaux seront consolidés dans la nouvelle partie puisque le sous-sol de l’ancienne partie ne possède pas d’accès universel pour rencontrer les citoyens. Ajoutons également que le sous-sol n’offre pas des conditions de travail adéquates pour les employés municipaux. L’agrandissement permettra de libérer le sous-sol de l’ancienne partie pour y aménager des zones de rangement (pour le matériel municipal actuellement entreposé à l’église), une zone ventilée pour les archives municipales, des espaces de rencontre et une cuisine pour les employés.

Considérant l’ajout de stationnement et la circulation automobile engendrée par l’ajout de case, il est souhaitable de prévoir une entrée et une sortie indépendante, en créant une boucle. Cela permet d’assurer la fluidité des déplacements tout en maximisant la sécurité des piétons qui circulent dans le stationnement.

 

 

COÛTS DE CONSTRUCTION ET DÉPASSEMENT DE COÛTS

Le projet caserne-mairie est estimé à environ 3,4 M$. Le budget de 3,4 M$ a été estimé à partir des discussions et des soumissions fournies par quelques fournisseurs avec qui la municipalité est en discussion quant à ce projet. Il est important de comprendre que des frais de contingence (dépassement de coûts) ont déjà été estimés et sont déjà intégrés dans le 3,4 M$ afin de pallier, le cas échéant, à certains dépassements de coûts en cours de projet.

Il est aussi important de comprendre que les coûts finaux seront connus lorsque la municipalité procédera à un réel appel d’offres – auprès de plusieurs fournisseurs – pour la réalisation des travaux. Si les soumissions retenues dépassent le montant estimé de 3,4 M$, le comité de projet caserne-mairie fera alors des choix, pour la réalisation du projet, afin de respecter l’enveloppe globale estimée à 3,4 M$.

 

SANTÉ FINANCIÈRE DE LA MUNICIPALITÉ

La municipalité du Canton de Stanstead jouit d’une excellente santé financière, et ce, sur l’ensemble des indicateurs : taux d’endettement, richesse foncière, taux de taxation et dépenses nettes.

Taux d’endettement

Avec la réalisation de ce projet, l’endettement total net de la municipalité passerait à un niveau de 3 331 214 $ sur une richesse foncière uniformisée (RFU) estimative de 626 065 782 $ pour 2019. Cela amènerait le taux global d’endettement à 0,5321 $ / 100 $ RFU. Rappelons que la moyenne des municipalités de taille comparable est de 1,17 $ / 100 $ RFU et celle de la MRC Memphrémagog est de 1,01 $ / 100 $ RFU. La municipalité du Canton de Stanstead a donc un taux d’endettement deux fois moins élevé que les municipalités de la MRC.

Richesse foncière et taux de taxation

Selon les données les plus récentes, la richesse foncière de la municipalité, par unité d’évaluation, avoisine 399 277 $ en 2019. La moyenne pour les municipalités de taille comparable au Québec est à 152 190 $, par unité d’évaluation, et celle sur le territoire de la MRC est de 256 612 $ par unité d’évaluation. Le taux global de taxation de la municipalité est de 0,4354 $ / 100 $ d’évaluation, alors que la moyenne pour les municipalités de taille comparable est à 0,9677 $ / 100 $ d’évaluation et celle sur le territoire de la MRC est de 0,7866 $ / 100 $ d’évaluation. Ainsi, la municipalité du Canton de Stanstead a donc un taux de taxation presque deux fois moins élevé que les municipalités de la MRC.

Dépenses nettes

Finalement les dépenses nettes sont de 0,55 $ / 100 $ d’évaluation pour la municipalité, alors que la moyenne pour les municipalités de taille comparable est à 1,43 $ / 100 $ d’évaluation et celle sur le territoire de la MRC est de 1,34 $ / 100 $ d’évaluation. Encore une fois, la municipalité du Canton de Stanstead enregistre un taux de dépenses presque trois fois moins élevé que les municipalités de la MRC et les municipalités de tailles comparables au Québec.

 

FRAIS D’EXPLOITATION ET D’ENTRETIEN

À ce stade du projet, il est hasardeux d’estimer des frais d’exploitation des différents lieux puisque ces frais sont étroitement liés aux choix de construction qui seront faits, ceux-ci étant lié au budget disponible. Par exemple, le type de chauffage retenu, de même que le type de toiture et de revêtement influenceront grandement les frais d’exploitation et d’entretien des bâtiments.

La nouvelle caserne bénéficiera d’un loyer annuel payé par la Régie intermunicipale et de protection incendie Memphrémagog-Est pour assumer des frais d’exploitation, et ce, à titre de locataire puisque la municipalité sera propriétaire du bâtiment. Actuellement, la Régie verse 30 000 $ annuellement à la municipalité pour l’utilisation de la caserne du secteur de Fitch Bay. Des discussions sont éventuellement à prévoir avec les autorités de la Régie concernant le montant annuel, juste et équitable, payé aux différentes municipalités qui possèdent des casernes sur leur territoire.

 

MODIFICATION DU COÛT DU REGLEMENT D’EMPRUNT

Le financement du projet a été présenté lors de la soirée publique du 28 novembre dernier. Le coût de projet présenté était de 3 434 000 $. Ce montant excluait les taxes (337 000 $). Le coût global de projet avec taxes est donc de 3 761 000 $.

Le règlement d’emprunt prévoit une dépense, incluant les taxes, de 3 760 905 $ (soit 95 $ de moins que l’estimation présentée le 28 novembre) dépense qui est financée avec un règlement d’emprunt de 3M$ et un investissement de la municipalité à partir de son surplus.

Tel qu’indiqué dans le règlement d’emprunt, les taxes seront récupérées une fois le projet réalisé. Ce montant sera appliqué à la dette de la municipalité ramenant ainsi le coût de projet sans taxes à environ 3 434 000 $.

Vous pouvez d’ailleurs vous référer à la page 23 du document PDF (présentant les coûts de projet) qui est disponible sur le site Internet :

 

 

PROCHAINES DATES IMPORTANTES

La construction est prévue dès le printemps 2020 pour la portion caserne et à l’été 2020 pour la portion mairie. La municipalité adoptera le règlement d’emprunt (3M$) le 16 décembre prochain.

Vous pouvez à nouveau consulter la présentation PPT présentée lors de la soirée d’information du 28 novembre dernier.

Version anglaise suivra.

English version will follow.